La Liberté

Putsch dans l’officine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Démissionnaire en 2019, Martine Ruggli-Ducrot est de retour à pharmaSuisse comme présidente. © DR
Démissionnaire en 2019, Martine Ruggli-Ducrot est de retour à pharmaSuisse comme présidente. © DR
Partager cet article sur:
14.09.2020

Martine Ruggli-Ducrot éjecte le président de la faîtière des pharmaciens. Retour sur un combat de fond

Pierre-André Sieber

PharmaSuisse » Partie en claquant la porte du comité de direction en 2019, Martine Ruggli-Ducrot (55 ans) revient chez pharmaSuisse en remportant l’élection à la présidence. A la faîtière des pharmaciens suisses qui regroupe 1500 des 1800 pharmacies du pays, on n’a jamais vu ça. Outre-Sarine, le retournement est qualifié de «putsch».

Par 44 voix contre 31 sur 80 délégués, la Fribourgeoise établie dans le canton de Vaud a éjecté Fabian Vaucher, le président en place depuis 2015 qui se représentait pour un troisième mandat de trois ans. Fille de l’ancienne conseillère nationale Rose-Marie Ducrot (PDC) et sœur du directeur des CFF Vincent Ducrot, la dame a la ténacité dans les gènes.

Au-delà de la passe d’armes se joue la mutation profonde d’une profession que l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00