La Liberté

Une culture physique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En huit ans, Joan Studer a replanté 700 arbres et près d’un kilomètre de haies aux confins du canton du Jura. © Alain Wicht
En huit ans, Joan Studer a replanté 700 arbres et près d’un kilomètre de haies aux confins du canton du Jura. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
27.04.2021

Fini les produits chimiques, l’agriculteur jurassien Joan Studer travaille en autonomie avec la nature

Thierry Jacolet

Pesticides » «Le blé commence à changer de couleur, c’est bon signe.» Joan Studer est soulagé de voir ses céréales reprendre vie après avoir été maltraitées par le gel début avril. L’agriculteur veille davantage sur ses cultures depuis qu’il est passé à un mode de production respectueux de l’environnement à Mont-Lucelle (JU). Pour autant, il ne soutient pas l’une des deux initiatives écologiques soumises à votation le 13 juin.

C’est la nature qui règne sur le domaine de 80ha et plus loin encore, jusqu’à la frontière française. Elle domine tellement que c’est elle qui dicte le tempo à Joan Studer et à son employé assignés aux travaux manuels, puisque les interventions mécaniques sont limitées au minimum dans les champs. «Mais

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00