La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sans chef en temps de guerre

L’absence de directeur au Service de renseignement de la Confédération interpelle depuis longtemps

L’absence de Jean-Philippe Gaudin se fait sentir. © Keystone
L’absence de Jean-Philippe Gaudin se fait sentir. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 10.03.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

A l’été 2021, des membres de la commission du Conseil national de la politique de sécurité étaient inquiets. Le directeur du Service de renseignement de la Confédération (SRC) Jean-Philippe Gaudin, avait quitté ses fonctions et les élus se demandaient s’il était vraiment judicieux de laisser un service si important sans tête, sans chef. «C’était une question légitime», se rappelle Jacqueline de Quattro, libérale-radicale vaudoise, membre de cette commission. Sans plus de précision, «on nous a répondu que l’intérim était assuré et qu’il n’y aurait pas de lacune», poursuit-elle.

Sauf que ce qui paraissait un sujet accessoire à l’époque apparaît comme un problème plus ennuyeux aujourd’hui. D’autant plus que Christian Dussey, le successeur de J

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11