La Liberté

La vague violette déferle à Neuchâtel

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans le camp socialiste, autour de Florence Natter (au centre, arrivée 3e pour l’exécutif), on se réjouit de la majorité féminine au parlement. Keystone
Dans le camp socialiste, autour de Florence Natter (au centre, arrivée 3e pour l’exécutif), on se réjouit de la majorité féminine au parlement. Keystone
Partager cet article sur:
20.04.2021

Le canton est le premier dans l’histoire suisse à envoyer une majorité de femmes au législatif

Daniel Droz

Politique » Le Grand Conseil neuchâtelois comptera 58 députées sur 100 et 15 députées suppléantes sur 21. C’est une première suisse. Jamais un législatif cantonal n’a été composé en majorité de femmes. Elles étaient 208 à briguer un siège aux côtés de 318 hommes. «C’est une surprise. Personne ne s’attendait à une telle vague», se réjouit Laurence Boegli, cheffe de l’Office neuchâtelois de la politique familiale et de l’égalité.

«Le résultat ne peut pas s’expliquer autrement que par un vote féminin d’une partie de la population, et pas seulement de femmes. Il traduit la volonté d’une augmentation de la part de femmes au Grand Conseil», relève la sociologue. «Cette volonté a aussi été affi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00