La Liberté

Covid-19: des assouplissements prévus dès le 31 mai

Les salles intérieures des restaurants n'ont pas encore pu ouvrir en 2021. © Alain Wicht-archives
Les salles intérieures des restaurants n'ont pas encore pu ouvrir en 2021. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
12.05.2021

Réouverture des espaces intérieurs des restaurants, fin du télétravail obligatoire, augmentation de la jauge maximale des manifestations: le Conseil fédéral prévoit plusieurs assouplissements des mesures anti-Covid dès la fin du mois de mai.

JER

Le Conseil fédéral poursuit sa stratégie de sortie des mesures anti-Covid en trois phases. Après une phase de protection, dans laquelle nous sommes actuellement, le gouvernement propose un passage en «phase de stabilisation» dès le 31 mai. Plusieurs assouplissements sont ainsi prévus. Ils sont mis aujourd’hui en consultation auprès des cantons et des partenaires sociaux. Le Conseil fédéral tranchera finalement le 26 mai.

Le gouvernement prévoit ainsi de permettre aux restaurants de rouvrir leurs espaces intérieurs dès la fin mai. Mais cet assouplissement est soumis à condition: il ne pourra être appliqué que si le nombre de cas de Covid-19 n’augmente pas. «D’un point de vue épidémiologique, cette mesure d’assouplissement est la plus délicate, car elle permet à un nombre élevé de personnes de différents foyers de se réunir sans masque dans un espace clos», précise la Confédération dans un communiqué. En cas de réouverture, un plan de protection strict devra être mis en place par les restaurateurs, similaire à celui actuellement en vigueur sur les terrasses. Le nombre de convives par table sera donc toujours bloqué à quatre.

Autre réouverture au programme: les espaces de bien-être et les bains thermaux pourront à noveau accueillir des clients dès juin. Le masque n’y sera pas obligatoire mais il conviendra de prévoir 15m2 par personne. Les distances devront aussi être respectées.

300 personnes dehors, 100 dedans

Dès la fin mai, le Conseil fédéral prévoit également d’augmenter la jauge maximale pour les manifestations à l’intérieur comme à l’extérieur. A l’intérieur, les organisateurs de manifestations pourront ainsi accueillir jusqu’à 100 spectateurs, contre 50 aujourd’hui. Ce maximum passera à 300 à l’extérieur, contre 100 aujourd’hui. Dans le cadre privé, les limites de 10 personnes à l’intérieur et de 15 à l’extérieur restent par contre valables.

A 11 contre 11 sur un terrain de foot

Des assouplissements sont également prévus en matière de sport amateur. Dès la fin mai, le Conseil fédéral souhaite autoriser 30 personnes à se réunir pour faire du sport ensemble, contre 15 aujourd’hui. La présence du public sera à nouveau autorisée. Le Conseil fédéral souhaite également permettre la reprise des championnats de football régionaux. Il augmentera ainsi la limite imposée aux groupes de 30 à 50 membres.

De la même manière, des groupes de 30 personnes seront également autorisés dans le domaine de la culture. Cette limite passera à 50 personnes pour les spectacles et répétitions nécessaires à ces spectacles, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Fin du télétravail obligatoire

Autre assouplissement d’envergure: l’obligation de télétravail sera transformée en simple recommandation pour les entreprises qui organisent des dépistages réguliers. Afin de faciliter ces tests, la Confédération s’engage à prendre en charge leur coût. Au sein des Hautes Ecoles, la limite à 50 personnes posée à l’enseignement présentiel sera également levée. 

Pas de quarantaine pour les vaccinés

Dernière annonce importante de la part du Conseil fédéral: dès le 31 mai, les personnes vaccinées ne seront plus soumises à la quarantaine pour les personnes-contact ou à celle imposée aux voyageurs. Il en va de même pour les personnes guéries du Covid-19. La durée de cette exception doit encore être définie, précise le Conseil fédéral.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00