La Liberté

Assouplissement avec prudence

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
12.03.2021

Malgré une détérioration de la situation sanitaire, le Conseil fédéral propose de rouvrir les terrasses des restaurants (mais pas les salles), les stades et les lieux culturels. Mais des conditions doivent être réunies

Xavier Lambiel et Philippe Boeglin

Pandémie » Alain Berset prend un air grave: «Tous les modèles montrent que nous devons nous attendre à une troisième vague.» Pour le ministre de la Santé, «la situation épidémiologique reste fragile et incertaine, chez nous comme ailleurs». Très attendus, les projets d’assouplissement du Conseil fédéral restent donc modestes et suscitent la colère des restaurateurs et d’une partie de la droite. Face aux journalistes, le Fribourgeois martèle son message: «C’est la première fois que nous décidons des ouvertures alors que les cas augmentent. Nous voulons garder le contrôle de la situation et nous souhaitons éviter de faire naître des attentes alors que nous ne savons pas si ces promesses pourront tenir sur la durée.»

Aujourd’hui, trois des quatre indicateurs déterminants excè

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00