La Liberté

Guin n’a plus rien à perdre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A la fin de la rencontre, la déception pouvait se lire sur les visages singinois. Keystone
A la fin de la rencontre, la déception pouvait se lire sur les visages singinois. Keystone
Partager cet article sur:
13.04.2021

Sans solution face à Neuchâtel hier soir, les Power Cats ont laissé filer l’acte III de la finale des play-off

Patrick Biolley, Neuchâtel

Volleyball » Il y a des soirs où rien ne fonctionne. Quand c’est en finale, et surtout quand cela offre une balle de championnat de Suisse à l’adversaire, l’issue en devient quasi tragique. En témoigne le départ au vestiaire de l’équipe singinoise à la fin de la rencontre une fois l’hommage à Martina Halter (lire ci-dessous) terminé. Si l’entraîneur et deux joueuses sont revenus à l’interview, le troisième acte de cette finale s’est lui définitivement envolé. Les Power Cats ont perdu 3-0 hier soir à la Riveraine et ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes.

Dès l’entame de la rencontre, les Singinoises ont semblé dépassées par les événements. Les joueuses étaient comme perdues dans cette Riveraine qu’elles avaient pourtant su sublimer sept

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00