La Liberté

«Ma réflexion est difficile»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Timea Bacsinszky (à droite) a répondu à toutes les questions des membres du TC Les Paccots avec une certaine aisance et quelques pointes d’humour. © Alain Wicht
Timea Bacsinszky (à droite) a répondu à toutes les questions des membres du TC Les Paccots avec une certaine aisance et quelques pointes d’humour. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
05.07.2021

Timea Bacsinszky songe à son avenir. La Vaudoise a évoqué sa situation sous la pluie aux Paccots

Patricia Morand

Carrière » Alors que Roger Federer se préparait à affronter le Britannique Cameron Norrie du côté de Wimbledon, samedi en fin d’après-midi, Timea Bacsinszky débarquait aux Paccots. A mille kilomètres de Londres et des années-lumière du décor du circuit. Attendue dans la station veveysanne pour un match exhibition dans le cadre du 40e anniversaire du club de tennis, la Vaudoise de 32 ans a troqué sa raquette pour un micro en raison d’une météo qui n’invitait pas à aller sur le court. Elle a répondu durant plus d’une heure aux questions de quelques dizaines de personnes en livrant force anecdotes (voir ci-dessous) avant d’évoquer sa situation actuelle pour la presse régionale. Avec sourire et spontanéité.

«Je connais mon deuxième degré et je suis aussi capable d’autodé

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00