La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Il souffre mais cela ne se voit pas

Quasi impotent il y a trois semaines, Nadal compte parmi les favoris de Wimbledon. Comment l’expliquer?

Rafael Nadal est à Wimbledon. Il est visiblement de bonne humeur aussi. © Keystone
Rafael Nadal est à Wimbledon. Il est visiblement de bonne humeur aussi. © Keystone

Pierre Salinas

Publié le 25.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Tennis » Le qualificatif est caviardé, parce qu’utilisé à toutes les sauces, mais ne pas oublier, jamais: n’en déplaise à cette énergie parfois indécente qu’il déploie à chaque frappe, Rafael Nadal est d’abord un homme talentueux, et pas seulement raquette de tennis en main. Le week-end passé, entre une semaine d’entraînement dans l’académie qu’il a fondée sur son île de Majorque natale et un départ pour Londres pour une nouvelle session pratique sur herbe, l’Espagnol de 36 ans aux 22 titres majeurs n’a-t-il pas pris la 5e place du championnat des Baléares de golf, à huit coups seulement du vainqueur, un professionnel?

Rafael Nadal a de l’or entre les doigts mais la mort dans le pied gauche. Victime du syndrome rare et incurable de Müller-Weiss qui peut conduire à la nécrose pure et dure de l’os naviculaire, situé dans le métatarse, il souffre depuis l’âge de 18 ans, dit-il. Il souffre, mais cela ne se voit pas, sur un terrain pour le moins, ce qui ajoute à sa légende et au

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Belinda Bencic impériale

    Tennis » Belinda Bencic (WTA 12) trace toujours sa route avec une rare autorité à Toronto. La championne olympique disputera cette nuit les quarts de finale...
  • Nick Kyrgios intouchable

    Tennis » Finaliste à Wimbledon le mois dernier, Nick Kyrgios a été intouchable à Washington. L’Australien a enlevé le simple et le double du tournoi ATP 500 de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11