La Liberté

«Federer a voulu vérifier la machine»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Roger Federer s’est rassuré après une longue parenthèse de 405 jours. Keystone
Roger Federer s’est rassuré après une longue parenthèse de 405 jours. Keystone
Partager cet article sur:
11.03.2021

Le Bâlois n’a pas manqué son retour, hier à Doha. Claudio Mezzadri était aux premières loges. Interview

Pierre Salinas

Tennis » Roger Federer est de retour! Quatre cent cinq jours après sa défaite en demi-finale de l’Open d’Australie, le Bâlois de 39 ans, opéré du genou droit à deux reprises l’année passée et retombé à la sixième place mondiale, n’a fait qu’une bouchée de l’Anglais Daniel Evans, matricule 28 à l’ATP, hier au 2e tour du tournoi de Doha. Une bouchée, vraiment? Rectificatif: comme il pouvait s’y attendre, Roger Federer a souffert, lui qui s’est imposé 7-6 (10-8) 3-6 7-5 après un combat de 2 h 25 conclu sur un somptueux revers le long de la ligne.

S’il n’était pas au Qatar, Claudio Mezzadri (55 ans) n’a pas manqué une miette de ce «come-back» gagnant qu’il a commenté pour la télévision suisse italienne (RSI). Ancien capitaine de l’&

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00