La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«C’est beau de pouvoir pleurer de joie»

Ester Ledecka et Priska Nufer ont volé la vedette aux favorites dans les descentes de Crans-Montana

Un triomphe savoureux pour Priska Nufer, qui n’a jamais baissé les bras. © Keystone
Un triomphe savoureux pour Priska Nufer, qui n’a jamais baissé les bras. © Keystone

Gregory Cassaz

Publié le 28.02.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Ski alpin » On attendait Sofia Goggia. Ou Corinne Suter. L’italienne et la Schwytzoise, qui se livrent un duel sans merci pour le globe de la discipline et qui se sont parées des deux métaux les plus précieux de la descente olympique, sont restées plus discrètes sur les descentes de Coupe du monde féminine en Valais durant le week-end écoulé. Au contraire d’Ester Ledecka et de Priska Nufer.

Les Tchèque et l’Obwaldienne ont su élever leur niveau d’un cran pour se hisser sur la plus haute marche du podium. «C’est un sentiment incroyable. J’étais déjà très fière de ma performance aux Jeux olympiques», confie Ledecka, victorieuse samedi et deuxième dimanche.

Des résultats ahurissants quand on sait qu’il y a quelques jours seulement, elle est devenue championne olympique de… snowboard

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11