La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Football: L’Allemagne doit redevenir une équipe de tournois

L’arrivée de Julian Nagelsmann, en septembre de l’année dernière, a donné un nouveau souffle à la «Mannschaft», qui se rêve en championne d’Europe. Mais l’Euro qui commence vendredi et qu’elle disputera à domicile n’arrive-t-il pas trop tôt?

Julian Nagelsmann et l’Allemagne affrontent l’Ecosse ce vendredi en match d’ouverture de l’Euro 2024. © Keystone
Julian Nagelsmann et l’Allemagne affrontent l’Ecosse ce vendredi en match d’ouverture de l’Euro 2024. © Keystone

Pierre Salinas

Publié le 13.06.2024

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Lundi à l’entraînement, les corps se sont serrés de trop près et des noms d’oiseaux ont jailli de la mêlée. Ceux de Niclas Fullkrüg à l’encontre d’Antonio Rüdiger, défenseur du genre rugueux à qui on ne la fait pas, auraient provoqué une bagarre si l’un des assistants de Julian Nagelsmann ne s’était pas interposé entre les deux joueurs, rapportent les nombreuses paires d’yeux présentes ce jour-là, car la séance était ouverte au public.

Déjà, la tension est palpable. Plus que le symptôme d’un vestiaire coupé en deux, elle est la démonstration que l’Allemagne, appelée à affronter l’Ecosse ce vendredi soir (21 h) à Munich lors du match d’ouverture, laissera jusqu’à son âme, sinon plus, sur le terrain. «Son» Euro est trop important pour ne pas le vivre avec force et détermination. Il doit permettre à la «Mannschaft», éliminée en phase de poules des deux dernières Coupe du monde et 8e de finaliste du championnat d’Europe 2021, de redevenir cette équipe de tournois qu’elle a toujour

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11