La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Football: Ces histoires devenues éternelles

L’arrêt de Sommer, le «boucher de Séville», le training de Király, la vitesse de Robertson: voici tout ce qu’il faut savoir sur le groupe A, avant le début de l’Euro.

Yann Sommer arrête le 5e penalty, celui de Kylian Mbappé et envoie son pays au septième ciel. © Keystone
Yann Sommer arrête le 5e penalty, celui de Kylian Mbappé et envoie son pays au septième ciel. © Keystone

Jonas Ruffieux, Stuttgart

Publié le 13.06.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Ça y est! Ce vendredi soir, à 21 h, le stade de Munich entrera en ébullition pour le match d’ouverture de l’Euro, entre l’Allemagne et l’Ecosse. Le groupe A, dont fait partie la Suisse, ouvre les hostilités: l’occasion de présenter les joueurs clés des quatre équipes, de se replonger dans les époques dorées qu’ont connues ces sélections et de s’arrêter sur ces images marquantes qu’aucun amateur de football ne peut oublier.

La Suisse

L’époque dorée. Pour «sa» Coupe du monde à domicile, en 1954, la Suisse avait atteint les quarts de finale, son meilleur résultat à l’échelon mondial. Il ne semble pas exagéré d’affirmer, toutefois, que l’âge d’or est actuel, avec la génération Xhaka, Sommer et Shaqiri. Depuis 2004, la sélection nationale a pris part aux phases finales de 9 des 10 derniers grands tournois, ne ratant le coche qu’en 2012. Avec, à la clé, quelques exploits: la victoire face à l’Espagne (1-0) en 2010 ou l’élimination de la Franc

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11