La Liberté

Une première en toute sérénité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sean Barnette (à droite) gêné par Cheick Sane: l’image est trompeuse après la large victoire des Fribourgeois. © Charles Ellena
Sean Barnette (à droite) gêné par Cheick Sane: l’image est trompeuse après la large victoire des Fribourgeois. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
27.05.2021

Facile vainqueur des Starwings lors de l’acte I, Fribourg Olympic a idéalement lancé sa finale des play-off

François Rossier

Basketball » Mais de quoi sont donc faits ces Bâlois, surprenants finalistes des play-off de SB League? Avant l’acte I, ils étaient nombreux à se poser cette question. Y compris dans les rangs du Fribourg Olympic. Les Fribourgeois se sont octroyés cinq minutes d’observation en début de match, histoire de jauger ce drôle d’adversaire que personne n’attendait à un tel niveau. Mal leur en a pris. Les Starwings ont attaqué pied au plancher jusqu’à prendre huit points d’avance (6-14). «Nous savions que nous ne pouvions pas tenir ce rythme pendant tout le match», avouera après coup Dragan Andrejevic, l’entraîneur bâlois.

«Petar Aleksic nous a demandé d’être plus agressifs, de commettre de bonnes fautes et d’augmenter le rythme»
Robert Zinn

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00