La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le numéro 99 avait mangé du lion

Emmené par un Jurkovitz inspiré, à 3 points aussi, Olympic ne fait qu’une bouchée d’un Genève décimé

Natan Jurkovitz (à gauche face au Genevois Justin Solioz): sans rancune. © Keystone
Natan Jurkovitz (à gauche face au Genevois Justin Solioz): sans rancune. © Keystone

Pierre Salinas, Le Grand-Saconnex

Publié le 10.01.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

SB League » «Nous avons ciblé le point faible de Fribourg: c’est le porteur du numéro 99.» Malheureux Thomas Jurkovitz qui, samedi dans les colonnes de La Liberté, sur le ton de la plaisanterie mais avec ce sourire narquois que l’on devinait par-delà le lac Léman et le «toboggan» de l’autoroute A12, n’avait pu s’empêcher de «chambrer» affectueusement son grand frère Natan. Le soir même, la réponse de ce dernier fut sonnante et trébuchante. En inscrivant 22 points dont 12 lors du seul premier quart, le fameux 99 d’Olympic s’est montré impitoyable contre des Lions de Genève il est vrai décimés mais qui n’ont résisté qu’à peine dix minutes. 64-93, score final: sans rancune.

Oui, Natan Jurkovitz, qui a encore récolté 7 rebonds et 3 interceptions, a &eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00