La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Unihockey: Jonathan Stirnimann ne parle pas de revanche, mais de bonus

Après avoir dû réapprendre à marcher, l’attaquant vaudois a retrouvé un rôle en vue au sein de Floorball Fribourg. A son actif, quatre buts lors des deux dernières journées.

Unihockey: Jonathan Stirnimann ne parle pas de revanche, mais de bonus © Jean-Baptiste Morel
Unihockey: Jonathan Stirnimann ne parle pas de revanche, mais de bonus © Jean-Baptiste Morel

Pierre Salinas

Publié le 06.12.2023

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Samedi passé, Jonathan Stirnimann, 31 ans, est revenu de Davos avec, sur sa feuille de statistiques, deux nouveaux buts qui, ajoutés aux deux qu’il avait déjà inscrits une semaine plus tôt à Kloten, portent son total saisonnier à quatre. Il y a les Grisons et la banlieue zurichoise, deux longs déplacements. Mais l’attaquant de Floorball Fribourg, club qui compte parmi les trois meilleurs de ligue B, revient de plus loin encore, lui qui, il y a une année et demie, a dû réapprendre à marcher et à courir, qui plus est avec une canne d’unihockey entre les doigts.

«Marquer? C’est toujours sympa, je ne vais pas le cacher. Mais je ne vois pas cela comme une revanche, plutôt comme un bonus», lâche-t-il, une infusion de camomille posée sur la table devant lui. Et d’ajouter: «J’ai fait deux bons matches, mais j’y

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11