La Liberté

Un ticket olympique comme objectif minimal

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Hippisme » Emmenée par Martin Fuchs et Steve Guerdat, l’équipe de Suisse de saut aborde les mondiaux de Herning avec pour objectif l’obtention d’un des cinq tickets attribués pour les JO 2024.

Sacrée championne d’Europe l’an dernier à Riesenbeck en Allemagne, la Suisse fait logiquement partie des candidats aux médailles dans le Prix des nations dont la dernière manche est programmée vendredi soir. Mais les Helvètes savent parfaitement que la donne n’est pas la même sur la scène intercontinentale. Martin Fuchs et Steve Guerdat avaient ainsi échoué à la 4e place lors des Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018, aux côtés de Werner Muff et Janika Sprunger. Ils s’étaient alors pleinement rachetés dans le concours individuel, le Zurichois et le Jurassien se parant respectivement d’argent et de bronze.

Les dix meilleures nations de la planète se tiennent de très près. La Suisse en avait d’ailleurs aussi fait l’expérience l’été dernier: seulement 5e aux JO de Tokyo avec le trio Fuchs/Guerdat/Bryan Balsiger, elle avait triomphé moins d’un mois plus tard aux championnats d’Europe avec Elian Baumann comme quatrième cavalier.

La dernière médaille suisse par équipes dans des mondiaux date ainsi de 1994, à La Haye où une formation emmenée par Thomas et Markus Fuchs (père et oncle de Martin) avait obtenu le bronze. A Herning, où les cinq premières nations – sans tenir compte de la France – décrocheront un ticket pour les JO de Paris 2024, les Helvètes retrouveront un format qu’ils apprécient. Contrairement à ce qui s’était passé aux JO 2021, le moins bon des quatre résultats sera biffé lors de chacune des trois manches du Prix des nations.

A l’issue de l’épreuve par équipes, il sera temps de faire les comptes dans l’optique de la grande finale individuelle prévue dimanche sur deux parcours. Et là, les regards se tourneront avant tout sur Martin Fuchs, No 2 mondial derrière le Suédois Henrik von Eckermann. Le Zurichois de 30 ans, qui avait également cueilli l’or en individuel lors des européens 2021, est mûr pour un premier sacre sur la scène intercontinentale. Vainqueur en avril de la finale de la Coupe du monde avec Chaplin et The Sinner, il fera équipe avec Leone Jei à Herning.

Steve Guerdat, qui montera Venard de Cerisy, évoluera dans l’ombre de son compère. Mais à 40 ans, dix ans après son titre olympique, il demeure un cavalier d’exception. Les deux autres Helvètes, Pius Schwizer (avec Vancouver de Lanlore) et Edouard Schmitz (avec Quno II) espèrent quant à eux avant tout tenir leur rang par équipes. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Derby Sarine-Guin

    Hockey sur glace, Cross triathlon, Tir, Patinage artistique, Cyclocross, Skater hockey, VTT, Basketball, Football, Course d’orientation » sport expressNational...
  • pictogramme abonné La Liberté Les régionaux dos au mur

    Skater hockey » Ni Givisiez, ni Léchelles, ni Avenches ne sont parvenus à faire mentir la logique de la saison régulière lors de l’acte I des quarts de finale...
  • pictogramme abonné La Liberté Poncer les patins ne lui manquera pas

    A 32 ans, Ronald Auderset a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le Marlinois en explique les raisons
  • Premier succès de Portalban

    Football » Mieux vaut tard que jamais. Néopromu en première ligue, Portalban/Gletterens a attendu la 8e journée pour cueillir son premier succès de la...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11