La Liberté

Se vacciner pour jouer sans tracas

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En Suisse, les footballeurs amateurs (ici Maxime Mason de Fribourg au milieu des Romontois Nevzat Ramqaj et Simon Rossier, à droite) n’ont pas besoin de certificat Covid pour jouer. © Charly Rappo-archives
En Suisse, les footballeurs amateurs (ici Maxime Mason de Fribourg au milieu des Romontois Nevzat Ramqaj et Simon Rossier, à droite) n’ont pas besoin de certificat Covid pour jouer. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
24.08.2021

Mis à mal depuis l’arrivée de la pandémie, le monde du sport espère un rapide retour à la normale

François Rossier

Vaccination » Des championnats stoppés, des saisons arrêtées, des quarantaines en pagaille, des stades vides, des entraînements interdits, des joueurs en isolement, des contacts prohibés, etc. Dire que le monde du sport a été durement touché par la pandémie tient de l’euphémisme. Professionnels ou amateurs, tous ont dû, au cours des derniers mois, composer avec cet incontournable virus qui les a privés d’une bonne partie des émotions que leur procure leur sport préféré.

A l’heure de la rentrée, la situation a changé. L’arrivée du vaccin offre de nouvelles perspectives pour les sportifs, les dirigeants et les spectateurs. Un retour «à la normale» semble même envisageable. Il ne sera toutefois possible qu’avec un effort collectif. Les équipes professionnelles en ont conscience. Le

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00