La Liberté

Selon Solar Impulse, l’écologie peut être rentable

Partager cet article sur:
14.04.2021

Environnement » La fondation de Bertrand Piccard propose un millier de solutions pour le climat sans devoir se ruiner.

Basée à Lausanne, la Fondation Solar Impulse de Bertrand Piccard a identifié un millier de solutions «propres et rentables» à la crise environnementale. Dès cet été, ces technologies et produits seront réunis dans un guide à destination des particuliers, des entreprises ou des gouvernements.

Il y a quatre ans, la fondation s’était lancé le défi d’identifier 1000 solutions pour protéger l’environnement de manière financièrement rentable. L’objectif était d’encourager les décideurs politiques et économiques à adopter des politiques énergétiques et environnementales beaucoup plus ambitieuses.

Objectif atteint: plus d’un millier de solutions ont obtenu le label Solar Impulse Efficient Solution, un label décerné à l’issue «d’un processus d’évaluation rigoureux mené par des experts indépendants», a annoncé hier la fondation dans un communiqué. Et ce n’est pas fini, puisque de nouvelles idées continueront à être labellisées.

Ces «solutions» sont des technologies, des produits, des procédés ou des services. Elles vont de la douche économe en eau à la pile à combustible. Elles sont issues de start-up ou de grandes entreprises et couvrent les secteurs de l’eau, de l’énergie, de la construction, de la mobilité, de l’industrie et de l’agriculture.

Dès cet été, ces propositions concrètes seront répertoriées dans un guide, et visibles «en trois clics». L’explorateur et psychiatre Bertrand Piccard espère une mise en œuvre à grande échelle. Pour y parvenir, il fournira aux autorités publiques un Cleanprint, à savoir un rapport donnant une «voie claire et concrète» pour mieux préserver le climat. Le premier document de ce type sera présenté lors de la Conférence sur le climat (COP26) en novembre à Glasgow, en Ecosse.

Le Lausannois Bertrand Piccard s’engage depuis de nombreuses années en faveur des technologies propres. Il a réalisé en 1999 le premier tour du monde en ballon sans escale, au départ de Château-d’Œx. Entre 2015 et 2016, avec André Borschberg, il a réalisé le premier tour du monde en avion solaire – à bord de l’avion Solar Impulse –, parcourant sans carburant plus de 42 000 km en 17 étapes. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00