La Liberté

«La profession d’avocate se féminise»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En vingt ans, la place des femmes dans le milieu des avocats s’est améliorée, selon Me Elisabeth Chappuis. Olivier Vogelsang
En vingt ans, la place des femmes dans le milieu des avocats s’est améliorée, selon Me Elisabeth Chappuis. Olivier Vogelsang
Partager cet article sur:
14.04.2021

Depuis 2001, l’association romande ALBA veut favoriser l’accès des femmes à la profession d’avocate

Selver Kabacalman

Egalité » L’Association avocates à la barre (ALBA) défend les intérêts des avocates vaudoises depuis 2001 et de leurs consœurs romandes depuis 2019. Elle fête ses 20 ans d’existence cette année. Entretien avec sa présidente, Me Elisabeth Chappuis.

Vos archives relèvent qu’à la création de l’association, il y a 20 ans, les hommes vous riaient au nez. Se moquent-ils toujours?

Elisabeth Chappuis: Il y aura toujours des voix pour ricaner, mais cela fait quand même fort longtemps que je ne les ai plus entendues. Ces dernières années, nous avons même obtenu une reconnaissance significative de nos pairs. Nous avons des projets avec l’Ordre des avocats vaudois (OAV) et le Jeune barreau vaudois (JBVD). A l’époque, adhérer à ALBA était marginal. Cela était per&cced

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00