La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Urgences H24: Les Fribourgeois ont préféré le contre-projet à l’initiative

Le contre-projet à l’initiative pour des urgences de proximité H24 a été largement accepté dimanche par 68,4% des voix. Le soutien financier à l’HFR a été plébiscité avec 79,6% de oui.

Les conseillers d’Etat Jean-François Steiert et Philippe Demierre, ainsi que la cheffe du Service de la santé publique Claudine Mathieu Thiébaud se sont félicités du soutien de la population à son hôpital. © Jean-Baptiste Morel
Les conseillers d’Etat Jean-François Steiert et Philippe Demierre, ainsi que la cheffe du Service de la santé publique Claudine Mathieu Thiébaud se sont félicités du soutien de la population à son hôpital. © Jean-Baptiste Morel

Dominique Meylan

Publié le 09.06.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Le canton ne sera pas contraint de rouvrir des urgences vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans les hôpitaux de Riaz et de Tavel. Dimanche, les Fribourgeois ont préféré le contre-projet à l’initiative. «Ce n’était pas une campagne simple à mener, mais nous devions réussir pour le bien-être de la population et pour assurer sa sécurité et une équité de traitement sur tout le territoire», a réagi Philippe Demierre, conseiller d’Etat en charge de la Santé et des affaires sociales.

L’initiative a été rejetée par 62,8% des voix, tandis que le contre-projet a été accepté par 68,4% de oui. La question subsidiaire a logiquement suivi la même tendance (67,4% pour le contre-projet). Le soutien financier à l’HFR a été plébiscité par 79,6% des voix. Le taux de participation s’élève à 42,8%.

Sensibilité sudiste

L’initiative voulait rétablir des urgences dans le sud et la partie alémanique du canton. Ces régions ont été plus sensibles au texte. Six communes, deux en Gruyère, deux en S

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11