La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Justice: Un teneur d’alpage condamné pour avoir injurié un vététiste

Un septuagénaire s’en était pris à un sportif en affirmant qu’il était chez lui et que les pédaleurs n’y étaient pas les bienvenus. Vingt-cinq jours-amende avec sursis.

L’amateur de VTT en avait été quitte pour une engueulade et un coup de pied dans son vélo. © Alain Wicht (photo prétexte)
L’amateur de VTT en avait été quitte pour une engueulade et un coup de pied dans son vélo. © Alain Wicht (photo prétexte)

Antoine Rüf

Publié le 10.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le Ministère public fribourgeois a condamné le teneur d’un alpage charmeysan, qui joignait à un tempérament explosif une certaine détestation du VTT, à 25 jours-amende avec sursis pour injures, menace et contrainte. Une peine doublée par une amende ferme de 200 francs, triplée par les frais de procédure.

Les faits remontent à début octobre dernier. L’armailli était alors sous le coup d’une procédure pour lésions corporelles et menaces, qui a abouti à sa condamnation quelques semaines plus tard. Cela n’a pas empêché le septuagénaire, qui avait décidément la tête près du capet, de barrer le passage à un vététiste sur un chemin officiellement balisé proche du chalet de son alpage.

Affirmant qu’il était «chez lui» et que le propriétaire ne souhaitait pas de deux-roues sur son alpage, il a insulté le cycliste, que cette agressivité a obligé à changer d’itinéraire et à porter son vélo jusqu’à la crête voisine pour arriver au sommet de sa promenade.

Devant repasser vers l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11