La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un nouveau départ pour la Tôlerie industrielle de la Gruyère

A Bulle, la société fondée il y a 20 ans a changé d’envergure depuis qu’elle dispose d’une usine flambant neuve bâtie près de la jonction autoroutière. Près de 80% du parc de machines a été remplacé.

La Tôlerie industrielle de la Gruyère, qui emploie une cinquantaine de collaborateurs, a changé près de 80% de son parc de machines. © Jean-Baptiste Morel
La Tôlerie industrielle de la Gruyère, qui emploie une cinquantaine de collaborateurs, a changé près de 80% de son parc de machines. © Jean-Baptiste Morel

Thibaud Guisan

Publié le 03.12.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Métal » Plus vite, plus haut, plus fort. La devise olympique pourrait s’appliquer à la Tôlerie industrielle de la Gruyère (TIG) SA. La société bulloise, spécialisée dans le travail du métal, a changé d’envergure. Depuis une année, elle occupe de nouveaux locaux, construits sur mesure près de la jonction autoroutière, dans le secteur du Battentin. Et depuis quelques semaines, TIG est officiellement propriétaire de son usine, rachetée à MG Constructions industrielles SA, qui avait assuré le financement initial.

La Tôlerie industrielle de la Gruyère, qui emploie une cinquantaine de collaborateurs, a changé près de 80% de son parc de machines. © Jean-Baptiste Morel

«Avant, nous étions un peu cachés et à l’étroit»
Yves Schindler

L’investissement, qui comprend l’achat du terrain, survenu en 2016, est «important», mais il n’est pas dévoilé. Auparavant, l’entreprise, fondée il y a 20 ans, en décembre 20

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11