La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un agresseur impossible à condamner

En raison de la crise sanitaire, l'audience a eu lieu à Granges-Paccot © Aldo Ellena-archive
En raison de la crise sanitaire, l'audience a eu lieu à Granges-Paccot © Aldo Ellena-archive
Partager cet article sur:
Publié le 17.11.2021

Souffrant de schizophrénie, un trentenaire poursuivra sa thérapie dans un établissement fermé

Charles Grandjean

Justice » «Un peu triste.» C’est par ces mots que l’homme menotté répond à la question de savoir comment il se sent après l’évocation des conséquences de ses actes. Ce trentenaire comparaissait hier devant le Tribunal pénal de la Gruyère, pour lésions corporelles simples et graves, violence et menace contre les autorités et fonctionnaires.

Les débats n’ont pourtant pas porté sur la qualification des infractions commises par ce bénéficiaire d’une rente invalidité, car l’homme vêtu d’un pull à capuche n’écopera pas de sanction pénale. Pour cause? Souffrant de schizophrénie paranoïde, il était incapable d’apprécier le caractère illicite de ses actes au moment des faits et doit être considéré comme irresponsable péna

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00