La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Trois cents candidats pour 145 sièges

En Veveyse, les mandats dans les exécutifs (65 sièges) ou les législatifs ont toujours la cote

Quelque 312 candidats lorgnent soit les exécutifs, soit les Conseils généraux de Châtel-Saint-Denis (50) ou d’Attalens (30). © Alain Wicht-archives
Quelque 312 candidats lorgnent soit les exécutifs, soit les Conseils généraux de Châtel-Saint-Denis (50) ou d’Attalens (30). © Alain Wicht-archives

Stéphane Sanchez

Publié le 27.01.2021

Temps de lecture estimé : 11 minutes

Partager cet article sur:

Communales » L’intérêt pour la chose publique ne fléchit pas dans les neuf communes de la Veveyse. Quelque 98 candidats – trois de plus qu’en 2016 – aspirent à prendre l’un des 65 fauteuils en jeu en mars prochain. Parmi eux, 55 sont des sortants prêts à rempiler. Le solde, soit 43 «novices», espère mettre la main à la pâte communale. Ces frais candidats sont un peu plus jeunes (45 ans en moyenne) que les sortants (53 ans). Des sortants dont le doyen est en fait une doyenne: l’infatigable Christiane Ubertini, à Granges. Le plus jeune novice en lice, Frank Burgy, vit à Châtel-Saint-Denis et n’affiche pas encore 24 ans.

Du côté des sortants, dix élus renoncent à rempiler et plus de 60 ans d’expérience cumulée s’envolent. Parmi eux figurent un seul syndic, André Droux, à

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00