La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Retour probable des farines animales: «Il faudra éviter les produits peu sûrs»

De nouveaux aliments carnés seront autorisés pour les porcs et volailles. Enjeux

Les volailles recevront des protéines de porcs et inversement. © Lib/Alain Wicht
Les volailles recevront des protéines de porcs et inversement. © Lib/Alain Wicht

Charles Grandjean

Publié le 07.06.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Agriculture » Trente ans après la crise dite de la vache folle, qui avait conduit à l’interdiction des farines animales, ces dernières devraient réapparaître sous conditions sur le marché suisse. Car attention, il ne s’agit pas de l’ensemble des farines animales, mais seulement de protéines animales transformées. 

A la suite du National, le Conseil des Etats a en effet approuvé, le 30 mai, deux motions pour réautoriser l’usage de sous-produits animaux pour nourrir les animaux de rente. Une donne qui ne suscite pas d’émoi dans l’agriculture fribourgeoise. Enjeux et explications.

Substitut au soja

Directeur de la Chambre fribourgeoise d’agriculture, Frédéric Ménétrey rappelle que cette décision d’autorisation fait suite à une décision de l’Union européen

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11