La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le gel à l’assaut des massifs floraux

Après le beau temps, la pluie. Le coup de froid à venir ne menace pas les récoltes, mais les fleurs à peine plantées risquent de subir le gel.

Les jardiniers amateurs doivent s'attendre à perdre quelques fleurs. © Charly Rappo-prétexte
Les jardiniers amateurs doivent s'attendre à perdre quelques fleurs. © Charly Rappo-prétexte

Zoé Lüthi

Publié le 30.03.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Météo » On croyait le printemps arrivé, le voilà qui repart. Pluie, gel, bise et même neige: en fin de semaine, la météo douchera les espoirs de ceux qui ont déjà sorti leur mobilier de jardin. Les cultures risquent elles aussi de subir les températures négatives annoncées pour les prochaines nuits. 

«Ce n’est pas quelque chose qu’on peut vraiment prédire, il faudra voir une fois la vague passée», tempère Thomas Wyssa, maraîcher à Galmiz. Ses plantations sont d’ores et déjà couvertes, pour parer au pire. Mais il demeure optimiste. «Je n’ai pas encore trop peur», assure-t-il.

Non loin, le président de l’Association interprofessionnelle des vins du Vully Jean-Daniel Chervet n’est pas plus inquiet. «Tant que le bourgeon est dans son coton, on ne risq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11