La Liberté

Le défi des tests groupés à l’école

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les prélèvements salivaires des élèves sont réunis dans des groupes qui comprennent entre 4 et 10 élèves. Et un élève appartenant à un groupe positif est amené à effectuer un nouveau test. © Keystone/photo prétexte
Les prélèvements salivaires des élèves sont réunis dans des groupes qui comprennent entre 4 et 10 élèves. Et un élève appartenant à un groupe positif est amené à effectuer un nouveau test. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
24.09.2021

L’organisation des dépistages hebdomadaires effectués dans les CO fait réagir certains parents

Stéphanie Buchs

Coronavirus » Chaque semaine, c’est le même rituel dans les 23 cycles d’orientation du canton depuis la rentrée scolaire: les élèves non vaccinés dont les parents ont donné leur consentement effectuent un test salivaire. Ils procèdent eux-mêmes au prélèvement le matin à la maison, puis amènent leur échantillon en classe. Les élèves et leurs familles reçoivent le résultat par mail ou par SMS dans la soirée du jour où le prélèvement a été fait. Pour rappel, les prélèvements salivaires des élèves sont réunis dans des groupes qui comprennent entre 4 et 10 élèves. Et chaque élève appartenant à un pool positif est amené à effectuer un nouveau dépistage afin de déterminer le ou les individus porteurs.

Cette m

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00