La Liberté

La Suisse doit-elle ouvrir davantage ses frontières pour accueillir des réfugiés afghans?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La Liberté pose une question par jour aux deux candidats en lice pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats du 26 septembre prochain. Chacun dispose d’un peu plus de 1000 caractères pour y répondre par écrit.
La Liberté pose une question par jour aux deux candidats en lice pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats du 26 septembre prochain. Chacun dispose d’un peu plus de 1000 caractères pour y répondre par écrit.
La Liberté pose une question par jour aux deux candidats en lice pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats du 26 septembre prochain. Chacun dispose d’un peu plus de 1000 caractères pour y répondre par écrit.
La Liberté pose une question par jour aux deux candidats en lice pour l’élection complémentaire au Conseil des Etats du 26 septembre prochain. Chacun dispose d’un peu plus de 1000 caractères pour y répondre par écrit.
Partager cet article sur:
13.09.2021

Les deux candidats sur le gril

Isabelle Chassot

Le Centre, 56 ans

«Comme l’a dit le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la situation humanitaire est très préoccupante. Je salue la démarche du Conseil fédéral d’accueillir les 230 employés locaux de la Confédération à Kaboul et d’engager 60 mio en faveur des populations en détresse. Je souhaite cependant que l’appel du CICR de renforcer encore l’aide sur place soit entendu. En ce qui concerne l’accueil de réfugiés, nous devons apprendre de la crise syrienne de 2015. Il est souhaitable que la Suisse participe à une initiative internationale, par exemple sous la conduite de l’ONU, afin de parvenir à une répartition concertée et acce

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00