La Liberté

La fermeture de chemins fâche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Laurent Collaud est l’un des quatre représentants des 119 recourants, qui s’opposent à la fermeture de plusieurs chemins de remaniement reliant Montbrelloz à Rueyres-les-Prés. La justice les a déboutés. © Charly Rappo
Laurent Collaud est l’un des quatre représentants des 119 recourants, qui s’opposent à la fermeture de plusieurs chemins de remaniement reliant Montbrelloz à Rueyres-les-Prés. La justice les a déboutés. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
03.09.2021

La décision d’Estavayer d’interdire aux voitures de circuler sur certaines routes agricoles sème la discorde

Delphine Francey

Broye » «Ce n’est pas mon style de me mettre en avant pour dénoncer une décision que je considère comme injuste.» Laurent Collaud ne semble pas être à l’aise dans son costume d’opposant. Cet habitant de Montbrelloz est l’un des quatre représentants des 119 recourants, qui contestent la décision des autorités staviacoises d’interdire aux voitures de circuler sur plusieurs routes agricoles reliant les villages de Montbrelloz et de Rueyres-les-Prés. Au lieu d’emprunter les routes cantonales ou communales, ces chemins de remaniement – qui font partie du paysage de la plaine de la Broye – permettent aux automobilistes de raccourcir leur trajet et de gagner du temps en se rendant par exemple à la déchetterie ou à Payerne.

Un détour imposé

Parmi les arguments avancés, les recourants estiment que la fermet

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00