La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Gestion de la pandémie: «Tout n’a pas été parfait»

Président du Gouvernement fribourgeois, Olivier Curty revient sur les deux années de pandémie qui ont mis les autorités à rude épreuve et auront encore des conséquences sur l’économie fribourgeoise

Olivier Curty se dit inquiet concernant le nombre de demandeurs d’emploi: 8971 au dernier pointage, contre 8414 en 2019. «L’avenir de ces hommes et femmes me préoccupe davantage que les statistiques.» © Charly Rappo
Olivier Curty se dit inquiet concernant le nombre de demandeurs d’emploi: 8971 au dernier pointage, contre 8414 en 2019. «L’avenir de ces hommes et femmes me préoccupe davantage que les statistiques.» © Charly Rappo

Magalie Goumaz

Publié le 28.02.2022

Temps de lecture estimé : 14 minutes

Partager cet article sur:

Pandémie » Il y a deux ans, le canton de Fribourg enregistrait ses premiers cas de personnes positives au Covid-19. Après vingt-quatre mois de restrictions diverses et plusieurs vagues, Olivier Curty, président du Gouvernement fribourgeois et conseiller d’Etat en charge de la Direction de l’économie, de l’emploi et de la formation professionnelle, fait le bilan des aides octroyées.

Le 16 février dernier, le Conseil fédéral annonce quasiment la fin de la crise sanitaire. Une semaine plus tard, une autre crise attend la population suisse à son réveil: l’attaque russe contre l’Ukraine. Vous êtes prêts à affronter ses conséquences?

Olivier Curty: Je suis très préoccupé par la situation actuelle. Mais la crise sanitaire nous a appris à composer avec l’incertitude, à &eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00