La Liberté

Bluefactory: «Tout n’est pas à jeter»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une délégation des 28 députés référendaires a exposé hier ses arguments contre la recapitalisation de Bluefactory. © Charly Rappo
Une délégation des 28 députés référendaires a exposé hier ses arguments contre la recapitalisation de Bluefactory. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
19.05.2021

Les opposants expliquent pourquoi ils veulent que le peuple vote sur la recapitalisation de Bluefactory

Magalie Goumaz

Quartier d’innovation » L’opposition à la recapitalisation de Bluefactory ne se résume pas à Nicolas Kolly, chef du groupe UDC au Grand Conseil. Hier, six autres députés de différents bords sont venus expliquer à la presse pourquoi ils ont signé le référendum parlementaire financier lancé contre le décret adopté en février dernier par le Grand Conseil. Les citoyens fribourgeois trancheront le 13 juin prochain.

«Depuis le rachat du site en 2011, des montants importants ont été investis. Il est temps de laisser les citoyens se prononcer, et pas seulement le Grand Conseil», estime Nicolas Kolly. Les membres du comité référendaire ne veulent pas uniquement susciter le débat. Ils évoquent plusieurs arguments pour s’opposer à cette hausse du capital de la société Bluefactory, d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00