La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Avant Bulle, Rolex visait Villaz-Saint-Pierre

La commune de Villaz était parée à vendre et travaillait depuis février à l’extension de sa zone d’activité

Rolex s’est d’abord tournée vers Villaz, qui travaillait à la modification de ses plans d’aménagement pour étendre sa zone d’activité de 80 000 m2. © Claude Haymoz
Rolex s’est d’abord tournée vers Villaz, qui travaillait à la modification de ses plans d’aménagement pour étendre sa zone d’activité de 80 000 m2. © Claude Haymoz

Stéphane Sanchez

Publié le 22.11.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Villaz » L’intérêt de Rolex pour la zone d’activité cantonale stratégique de Prila, à Bulle, est récent. Il y a quelques semaines encore, le syndic de Villaz, Jacques Wicht, pensait en effet soumettre à son assemblée, le 19 décembre prochain, la vente d’un terrain communal dans le cadre de l’implantation de Rolex à Villaz-Saint-Pierre. Ce n’est que le 13 novembre dernier, après des mois de travail, que l’édile a appris que le projet «MultiCO» – le mot «Rolex» n’a jamais été articulé hors Conseil communal – tombait à l’eau, pour une raison technique.

Les premières discussions avec la commune ont eu lieu en février dernier, sous l’égide de Christophe Fragnière, fondateur du parc technologique du Vivier, à Villaz-Saint-Pierre, et pr&eacu

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11