La Liberté

Ankylosés, les fitness sont aux abois

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christian Mooser: «Par rapport à certains concurrents, j’ai la chance de ne pas devoir payer en leasing mes équipements.» © Charly Rappo
Christian Mooser: «Par rapport à certains concurrents, j’ai la chance de ne pas devoir payer en leasing mes équipements.» © Charly Rappo
Partager cet article sur:
02.12.2020

Fermés à cause du Covid-19, les centres de remise en forme fribourgeois craignent pour leur survie

François Mauron

Economie » Dans la zone industrielle de Corminbœuf, en cette fin de matinée, les portes du centre de fitness Energym sont ouvertes, mais c’est uniquement parce que le patron Christian Mooser a rendez-vous avec La Liberté. Un monsieur d’un certain âge – un senior, comme on aime à dire aujourd’hui – s’engouffre dans la brèche, et pénètre à l’intérieur.

– J’ai vu la lumière. Vous rouvrez?

– Non, nous n’avons pas le droit pour l’instant. Peut-être le 10 décembre, en même temps que les restaurants? Enfin, j’espère.

– Une fois que ça sera le cas, vous pensez que nous devrons porter le masque pour les exercices de cardio?

Mettant poliment un terme à la discussion, Christian Mooser prend congé de ce client, un brin désœuvré

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00