La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une «méthode» sans longs discours

Le collectif Gremaud/Gurtner/Bovay propose sa Rétropresqu’tive à Nuithonie dès mercredi prochain

Une «méthode» sans longs discours © Dorthée Thébert Filliger
Une «méthode» sans longs discours © Dorthée Thébert Filliger

Elisabeth Haas

Publié le 02.02.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Nuithonie » Tout a commencé au moment de monter la pièce KKQQ. «C’est une histoire d’admiration», raconte François Gremaud. Le metteur en scène cherchait des interprètes, il fait la rencontre des comédiennes Michèle Gurtner et Tiphanie Bovay-Klameth. Leur aventure en trio, au nom du Collectif Gremaud/Gurtner/Bovay, dure depuis plus de dix ans. Le public de Nuithonie peut découvrir leur Rétropresqu’tive dès mercredi prochain, en trois volets.

Pourquoi une Rétropresqu’tive, déjà montrée à Paris, au centre Pompidou, et au Théâtre de Vidy, à Lausanne? Et pourquoi ce travail en trio est-il toujours aussi juste et continue de faire son chemin sur les scènes francophones? Tout tient dans le presque, dans ce décalage qui n’a pas fini d’emballer, dans cette nuance où l’art est v

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11