La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Navalny», ou quand la réalité devrait dépasser la fiction

Le cinéaste américain Daniel Roher consacre un documentaire à l’opposant russe Alexeï Navalny

Qui veut la peau d’Alexei Navalny? © DCM
Qui veut la peau d’Alexei Navalny? © DCM

Etienne Rey

Publié le 17.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Cinéma » En août 2020, le militant russe Alexeï Navalny, connu pour son opposition au régime du président Vladimir Poutine et sa lutte contre la corruption, perd connaissance lors d’un vol censé le ramener à Moscou après un voyage en Sibérie.

Des suspicions d’empoisonnement sont très vite soulevées. Il est hospitalisé d’urgence puis transféré, avec l’aide d’une ONG allemande, vers un centre de soins berlinois. Il y restera près de six mois avant de revenir à Moscou où il sera immédiatement arrêté et placé en détention. Voilà pour les grandes lignes. C’est cependant dans ses détails que l’affaire se complique et que ce documentaire invite à se plonger. Le cinéaste américain Daniel Roher propose ici d’abord le portrait intime et politique d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00