La Liberté

«J’ai besoin de croire à ce que je fais»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christian Vetterli au bord du lac de Neuchâtel, un cadre de vie qu’il n’échangerait pour rien au monde. © Alain Wicht
Christian Vetterli au bord du lac de Neuchâtel, un cadre de vie qu’il n’échangerait pour rien au monde. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.12.2020

Ingénieur créatif, au service de Groupe E, Christian Vetterli aime sortir des sentiers battus

Patrick Chuard

Estavayer-le-Lac » Le cerveau d’un Géo Trouvetou. L’énergie d’une pile atomique. La force de conviction d’un circuit hydraulique à haute pression. Christian Vetterli fait rarement les choses à moitié. Rappelez-vous ce camarade d’école qui la ramenait en classe mais qui assurait comme une bête quand on l’appelait au tableau noir. Meneur de chahut quelquefois, mais toujours pour la bonne cause. Christian Vetterli était de cette étoffe-là. A tout juste cinquante ans, l’agitateur d’idées n’a pas beaucoup changé. Ingénieur en électrotechnique, devenu responsable de l’unité de développement et projets de Groupe E, le Staviacois conçoit des projets novateurs et se bat pour les faire avancer. Pour l’environnement. Pour les autres. Mais d’abord pour lui, car il a «besoin de croire &

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00