La Liberté

Etre femme, sans être mère

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Selon l’auteure, il est possible d’être épanouie sans avoir d’enfants. Adobe Stock
Selon l’auteure, il est possible d’être épanouie sans avoir d’enfants. Adobe Stock
Partager cet article sur:
13.04.2021

Chloé Chaudet a fait le choix de ne pas avoir d’enfants. Une décision constamment contestée

Véronique Châtel

Sociologie » Naître dans le corps d’une femme permet de vivre l’expérience de la maternité. De même que naître avec deux pieds et deux jambes permet de devenir un champion de la course à pied. Pour autant, on ne devient pas tous des champions de la course à pied. Ce qui ne choque personne. En revanche, décider de ne pas utiliser son corps de femme pour enfanter continue à perturber. N’est-ce pas contre nature de renoncer à la maternité? Car devenir mère, n’est-ce pas la destinée des femmes? Chloé Chaudet, 35 ans, affirme que non. Maîtresse de conférences en littérature comparée à l’Université Clermont- Auvergne, elle sait qu’elle ne deviendra jamais médecin, ni historienne de l’art ou traductrice littéraire. Et pas mère non plus. Souvent, elle est prise au dépourvu devant l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00