La Liberté

La peur du grand méchant Whatsapp

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les utilisateurs sont toujours plus nombreux à être inquiets face à la collecte et l’exploitation de leurs données. © Rachit Tank/Unsplash
Les utilisateurs sont toujours plus nombreux à être inquiets face à la collecte et l’exploitation de leurs données. © Rachit Tank/Unsplash
Partager cet article sur:
21.01.2021

Propriété de Facebook, Whatsapp change ses conditions d’utilisation et force la main à ses utilisateurs

Olivier Wyser

Messagerie » On ne parle plus que de ça: la très populaire et omniprésente messagerie Whatsapp va prochainement modifier ses conditions d’utilisation et sa politique de confidentialité. Un changement en apparence banal pour l’utilisateur désensibilisé et dramatiquement habitué à accepter sans trop réfléchir ce type de messages d’alerte, mais qui représente un risque pour ses données personnelles.

Dans un premier temps, Whatsapp a fixé au 8 février la date d’entrée en vigueur de sa nouvelle politique; mais devant le tollé international, le géant vert, propriété de Facebook depuis 2014, accorde un délai supplémentaire courant jusqu’au 15 mai. A partir de cette date, Whatsapp pourrait fermer votre compte si vous refusez de partager vos données. Devant ce risque, de nombreux uti

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00