La Liberté

Les Francs-tireurs, au-delà du mythe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Affiche à la gloire des Francs-tireurs et partisans français, en 1944. © Jacques Daniel/BN Estampes/DR
Affiche à la gloire des Francs-tireurs et partisans français, en 1944. © Jacques Daniel/BN Estampes/DR
Partager cet article sur:
07.05.2021

A la lumière des archives, les héros communistes de la Résistance révèlent une face plus sombre

Pascal Fleury

Partisans » La Résistance communiste active en France durant la Seconde Guerre mondiale a longtemps été auréolée d’exploits mythiques. De fait, à la lumière des rapports de police et de nombreux fonds d’archives, l’image se révèle moins glorieuse. Les coups d’éclat menés par les Francs-tireurs et partisans (FTP), aussi courageux furent-ils, ont souvent été exagérés. Et des activités peu avouables perpétrées. Les explications de l’historien nantais Franck Liaigre, auteur de plusieurs ouvrages1 sur le sujet.

Comment le Parti communiste français entre-t-il en résistance?

Franck Liaigre: En 1939, le Parti communiste français (PCF) est une section de l’Internationale communiste. Sa direction répond aux ordres de Moscou. Or en août, l’Un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00