La Liberté

Le pays à portée des rebelles

Partager cet article sur:
Publié le 04.11.2021

ATS/AFP

Ethiopie » Les rebelles du Front de libération du Tigré menacent de marcher sur la capitale Addis Abeba.

L’émissaire américain pour la Corne de l’Afrique va se rendre ce jeudi et demain en Ethiopie pour appeler à une solution pacifique dans le pays. Des groupes rebelles menacent de marcher sur la capitale Addis Abeba.

Les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), qui affrontent l’armée depuis an dans le nord du pays, ont affirmé ce week-end avoir pris les villes de Dessie et Kombolcha, situées à un carrefour routier stratégique à 400 kilomètres au nord d’Addis Abeba. Dans le même temps, l’Armée de libération oromo (OLA), groupe rebelle allié au TPLF, a annoncé s’être emparée de localités plus au sud.

«Si les choses continuent dans la dynamique actuelle, alors (la prise d’Addis Abeba) est une question de mois, si ce n’est de semaines», a déclaré hier à l’AFP le porte-parole de l’OLA, Odaa Tarbii, assurant que la chute du Premier ministre Abiy Ahmed est «courue d’avance».
Cette déclaration fait écho à celles d’un porte-parole du TPLF, Getachew Reda, qui avait affirmé en juillet à l’AFP: «S’il faut marcher sur Addis pour protéger le Tigré, nous le ferons».

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00