La Liberté

Découverte sur les pandas

Publié le 04.07.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Chine » La découverte de fossiles d’un ancêtre du panda en Chine a permis à des chercheurs de résoudre le mystère autour du «sixième pouce» du mammifère. Celui-ci l’autorise à tenir les tiges de bambous qui constituent la majorité de son régime alimentaire.
Ces fossiles, vieux d’environ six millions d’années, ont été découverts dans la province du Yunnan, dans le sud-ouest du pays. Parmi eux, un os du poignet large, appelé sésamoïde radial. Il s’agit de la plus ancienne preuve de l’existence d’un «sixième doigt» chez le panda géant, qui lui permet de saisir et de briser d’épaisses tiges de bambou, ont souligné les chercheurs dans la revue Scientific Reports.
Ce fossile appartient à un ancêtre du panda appelé Ailurarctos, qui vivait en Chine il y a entre six et huit millions d’années. Il y a des millions d’années, les pandas ont troqué le régime omnivore et riche en protéines de leurs ancêtres pour le bambou, pauvre en nutriments, accessible toute l’année dans le sud de la Chine. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Guterres et Erdogan à Lviv

    Guerre en Ukraine » Les dirigeants ont rencontré hier Zelensky et dit leurs inquiétudes pour la centrale nucléaire de Zaporijjia.Le secrétaire général de...
  • «Pas assez mature pour avorter»

    Floride » Des élues américaines ont fustigé mercredi une «guerre faite aux femmes» après qu’une Cour d’appel de Floride a maintenu une décision statuant...
  • Les orages ont fait 12 morts

    Corse-Autriche-Toscane » Les violents orages qui frappent la Méditerranée française depuis mardi ont fait cinq morts et plusieurs blessés hier en Corse.Le...
  • pictogramme abonné La Liberté Le Sri Lanka piégé par sa dette chinoise

    Grâce au financement par des prêts opaques, Pékin accapare des ressources d’Etats et étend son influence
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11