La Liberté

La misère sociale ici aussi

Zully Faralli, Neuchâtel

Publié le 25.10.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le 17 octobre, Journée mondiale du refus de la misère, a été l’occasion d’être à l’écoute des personnes condamnées à vivre dans la pauvreté et de s’engager avec elles pour combattre la misère. Faut-il rappeler que la misère est une violation des droits humains et peut être fortement interdite comme l’a été l’esclavage? Une forte conviction qu’un autre monde est possible nous conduira à ne laisser personne de côté.

En Suisse, les services sociaux révèlent qu’en 2020, 722 000 personnes percevaient des soutiens financiers, à commencer par l’aide sociale (LL du 25.10). Cependant, en 2021, nous étions à 745 000 personnes. De nos jours, il est extrêmement important de mettre en évidence qu’il existe aussi une pauvreté non-visible, car les conditions de vie ont changé ces dernières années, le Covid a mis en lumière plus de personnes en situation de grande difficulté. Des jeunes, des femmes et des familles monoparentales doivent renoncer à des biens, services et activités sociales d’importance pour des raisons financières.

Il est urgent de comprendre l’impact social de la pauvreté et de la privation. Notre pays partage des intérêts communs, le même mode de vie et le même idéal. La mise en place des mesures essentielles pour une politique de croissance économique durable, inclusive et équitable serait un atout pour notre société et favorable pour nous tous.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • A propos de l’impact des éoliennes en forêt

    Dans la page Forum du 5 février, le vert Jérémie Stöckli se fait indirectement le défenseur des éoliennes implantées en forêt qui ne requièrent qu’un simple...
  • C’est l’histoire du pilote piloté

    Le conseiller d’Etat Olivier Curty suscite la colère d’une partie de la population avec son plan directeur éolien. Plusieurs communes touchées par cette...
  • TPF: oui pour un avenir meilleur

    Je souhaite ici exprimer mon point de vue en tant que collégien concernant la votation cruciale sur la recapitalisation des TPF pour 60 millions de francs. En...
  • Fribourg en a besoin!

    Ce dimanche 3 mars, le canton de Fribourg se prononcera sur la participation du canton de Fribourg au capital des Transports publics fribourgeois. Cette...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11