La Liberté

Cessons d’être frileux!

Monique Durussel, vice-prés Parti socialiste Gruyères et environs

Publié le 05.10.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Comment ne pas se sentir concernés par les défis que doit relever l’Europe en vivant au cœur de celle-ci? Les événements internationaux de ces toutes dernières années – guerre en Ukraine, afflux de réfugiés depuis les continents africain et asiatique, paupérisation de la population et notamment des classes moyennes – ne semblent pas émouvoir les politiques de droite.

D’une part, on prône un discours solidaire et humanitaire et, d’autre part, on rechigne à s’engager avec l’Europe, cependant qu’on n’hésite pas à faire affaire avec nos voisins. La Suisse est politiquement frileuse, hésitante à prendre position pour la solidarité et la recherche de la paix, arguant d’une neutralité aux nuances variant d’une situation à l’autre. Une politique qui veut préserver notre pays à tout prix, même à celui de la mise en danger de la vie humaine, celle des peuples à qui on a déclaré la guerre, celle des peuples que des dictatures affament sans scrupule.

La Suisse des bons offices accueille les sièges des multinationales qui bénéficient de privilèges fiscaux et se soucient peu des populations et de l’environnement. De quel bord veut-on être? Celui des nantis qui continuent à s’enrichir ou celui de l’humanité et de la paix, d’une justice globale et d’une Europe cohérente dans ses engagements?

Il y a urgence! Cessons de fermer les yeux sur les persécutions, la faim et la guerre et engageons-nous sérieusement pour la paix et la cohésion européenne. Osons être fiers d’être Suisses en Europe et dans le monde.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • A propos de l’impact des éoliennes en forêt

    Dans la page Forum du 5 février, le vert Jérémie Stöckli se fait indirectement le défenseur des éoliennes implantées en forêt qui ne requièrent qu’un simple...
  • C’est l’histoire du pilote piloté

    Le conseiller d’Etat Olivier Curty suscite la colère d’une partie de la population avec son plan directeur éolien. Plusieurs communes touchées par cette...
  • TPF: oui pour un avenir meilleur

    Je souhaite ici exprimer mon point de vue en tant que collégien concernant la votation cruciale sur la recapitalisation des TPF pour 60 millions de francs. En...
  • Fribourg en a besoin!

    Ce dimanche 3 mars, le canton de Fribourg se prononcera sur la participation du canton de Fribourg au capital des Transports publics fribourgeois. Cette...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11