La Liberté

Le goût de la bricole sublime

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Et leur musique? «De l’électro postindustriel», avance Vincent Perrenoud (au centre). «Postapocalyptique», abonde Michael Egger (à droite). «C’est quand même très mélodique», corrige François Gendre (à gauche). © Charlotte Walker
Et leur musique? «De l’électro postindustriel», avance Vincent Perrenoud (au centre). «Postapocalyptique», abonde Michael Egger (à droite). «C’est quand même très mélodique», corrige François Gendre (à gauche). © Charlotte Walker
Partager cet article sur:
19.05.2021

Le Steve Octane Trio donne dès mardi Inès, un concert électro live avec machines programmées

Elisabeth Haas

Nuithonie » Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Ce n’est pas tout à fait juste de dire que le Steve Octane Trio recherche la complexité à tout prix, mais ses membres, oui, aiment les défis, comme ils disent. François Gendre, Michael Egger et Vincent Perrenoud, tous trois à la fois musiciens et techniciens de scène, ont ce goût de la bricole sublime, de la ferraille ultrasophistiquée, de la récup' technologique, de la technique de pointe appliquée à leur imagination débordante… Leur univers joue des contrastes, mélodique et bruitiste, flamboyant et recyclé à la fois…

Inès, leur nouvelle performance musicale, à apprécier dès mardi prochain à Nuithonie, sera autant un concert électro live qu’une démonstration poussée de programmation, dans un dé

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00