La Liberté

«Une vitrine de la Suisse littéraire»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«J’aimerais faire de Soleure une plateforme de discussion», affirme Dani Landolf. © Solothurner Literaturtage
«J’aimerais faire de Soleure une plateforme de discussion», affirme Dani Landolf. © Solothurner Literaturtage
Partager cet article sur:
08.05.2021

Dani Landolf est le nouveau directeur des Journées littéraires de Soleure, qui se tiendront en ligne la semaine prochaine. Interview

Thierry Raboud

Livre » Une fois par année, Soleure rappelle à la Suisse du livre qu’elle n’est pas qu’un paradoxe. Les Journées littéraires s’imposent alors en centre de gravité de ce pays qui lit, écrit, pense et invente en tant de langues que le dialogue, ici, tient toujours de l’aventure. Alors que 80% des livres vendus côté alémanique proviennent d’Allemagne et que la dépendance du marché romand à son voisin français est sensiblement la même, la manifestation fait office de passerelle entre ces aires culturelles qu’elle tente de faire converser au fil de l’Aar.

Conversation sans fil, pourtant, l’an passé, dans une version dématérialisée qui sera reconduite la semaine prochaine à l’enseigne de la 43e édition. Dani Landolf vient d’en reprendre la direction, après avoir pr

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00