La Liberté

Deux perles noires

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
31.07.2021

Nouvelles » A l’été 2018 paraissait le second roman de Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, très justement récompensé du Goncourt quelques mois plus tard. On retrouve dans Rose Royal et La Retraite du juge Wagner, deux textes concis et sombres réunis en un seul ouvrage, ce que l’on admire chez l’auteur vosgien. Son art des descriptions qui font mouche et qui disent en quelques mots un appartement, une couche sociale, une génération.

Loin des ors parisiens, Rose Royal narre la vie de Rose, cliente de petits bars sans prétention, pimpante quinquagénaire de cette France invisible et modeste qui fonctionne sans faire de vagues. Noire dans sa construction inéluctable, cette novella l’est encore plus par le message qu’elle véhicule. Par envie d’une vie un peu plus confortable, Rose se fera descendre par un type violent.

Ces fossés entre les classes sociales, auxquelles il est extrêmement sensible, Nicolas Mathieu les explore encore dans La Retraite du juge Wagner. Ou un

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00