La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Burn-out au féminin

Burn-out au féminin
Burn-out au féminin
Publié le 25.06.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Bande dessinée » En couleurs pastel et en traits doux, Amalia dessine un magnifique portrait de femme. De maman, plus précisément. Ce roman graphique décrit aussi l’impact sur le quotidien de chacun de tous les travers de notre vie contemporaine: l’industrialisation de l’agriculture, la tertiarisation de l’économie et ses métiers qui font peu de sens. Sans oublier la chute de la biodiversité ou l’emprise de l’image et des téléphones portables.

Sensible dessinatrice de BD (auteure aussi d’Idéal Standard, un autre très beau portrait de femme), Aude Picault entremêle dans sa narration finement découpée les journées épuisantes d’Amalia, qui peine à arriver à l’heure pour récupérer sa fille à l’accueil, et ces enjeux qui dépassent l’individu, représentés par une inquiétante maladie qui touche le blé panifiable. Tandis que le burn-out s’installe, son mari finit par douter des méthodes de son employeur, géant de l’agroalimentaire, et sa belle-fille adolescente se perd dans le monde

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Rentrée littéraire: Violaine Bérot rêve de vivre en utopie

    Eleveuse de chèvres puis de romans, l’écrivaine d’altitude, nichée dans une cabane des Pyrénées, interroge nos sociétés idéales. Rencontre
  • pictogramme abonné La Liberté Anne Cuneo, d’une rive à l’autre

    Émoi adolescent Claque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur...
  • pictogramme abonné La Liberté Saga familiale mammouth

    Daniel Guebel » Avec L’Absolu, l’auteur argentin livre une truculente fresque familiale autour du pianiste et compositeur Alexandre Scriabine.L’Absolu est...
  • pictogramme abonné La Liberté Vertige sur la presqu’île

    Roman » «C’est pendant l’été 1968 que je tombais amoureux et que mon père se noya.» Comment lâcher un livre après une entrée en matière pareille? Quelques...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11