La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’impact de l’art sur la nature

La céramiste Séverine Emery-Jaquier présente une création in situ à Nuithonie

Séverine Emery-Jaquier veut matérialiser ce qu’elle ressent dans Nuithonie. © Charly Rappo
Séverine Emery-Jaquier veut matérialiser ce qu’elle ressent dans Nuithonie. © Charly Rappo

Maxime Papaux

Publié le 20.01.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Villars-sur-Glâne » Quatre cent vingt-six lignes d’argile façonnées dans 9 kg de terre métamorphosent subtilement l’imposant mur de béton menant à la salle Mummenschanz, à Nuithonie, à Villars-sur-Glâne. Dialoguant avec l’architecture de ce lieu de passage, l’installation intitulée L’Etat de la matière questionne notre rapport à l’espace tant culturel que naturel: notre façon de l’incorporer, de le percevoir, de l’exploiter et de l’impacter. C’est avec grande finesse et clarté que l’œuvre environnementale de Séverine Emery-Jaquier ouvre le regard et élargit la perspective: «L’idée est de matérialiser ce que je ressens dans ce lieu, de m’y immiscer et de donner un indice ou une piste pour réveiller notre attention à l’espace», explique-t-ell

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11