La Liberté

«Il n’est rien qui soit contre nature»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Chez les moutons des deux sexes, les comportements homosexuels sont fréquents. Six pour cent des boucs ne s’accouplent qu’avec des boucs. © NMBE/Rodriguez
Chez les moutons des deux sexes, les comportements homosexuels sont fréquents. Six pour cent des boucs ne s’accouplent qu’avec des boucs. © NMBE/Rodriguez
Partager cet article sur:
27.04.2021

Le monde animal est plein d’une étonnante diversité, que ce soit en matière de sexes ou de genres

Aude-May Lepasteur

Berne » Dans la nature, il y a les mâles et les femelles, ceux qui chassent et celles qui gardent les enfants, ceux qui pénètrent et celles qui sont pénétrées. C’est comme ça. Et c’est bien la preuve que ça doit toujours rester comme ça. Pas si vite papillon! Non seulement la nature est incroyablement plus diverse que ce qu’on imagine, mais encore elle est un mauvais étalon pour évaluer les identités et pratiques humaines. Interview de Simon Jäggi et Christian Kropf, cocurateurs de l’exposition que le Musée d’histoire naturelle de Berne consacre à la queerness dans toutes ses dimensions.

Votre exposition est intitulée Queer - La diversité est dans notre nature. Que veut dire queer?

Simon Jäggi: Le mot anglais queer a d’abord été utilisé comme une insulte

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00